Rechercher les foyers de condensation d'humidité par thermographie

 

L'humidité : un ennemi pour votre santé et la salubrité de votre maison

L'humidité, la condensation dans les murs et plafonds sont des facteurs de dégradation très néfastes pour un logement, et ils sont les plus fréquents.

L'humidité affecte le bâti de votre maison et la condensation gagne les éléments intérieurs.

Il faut agir rapidement pour limiter les effets néfastes de l'humidité sur votre santé.

 

 

Différentes causes peuvent mener à un excès d’humidité dans un logement

  • La condensation

Ce phénomène est souvent constaté dans les logements trop-isolés et mal aérées ou non ventilés, ainsi la condensation se manifeste sous la forme de gouttelettes d'eau, de moisissures sur les murs et les plafonds.

 

  • Les fuites provenant de l’extérieur

L'eau de pluie pénètre dans votre maison par la toiture ou par ruissellement sur les façades.

 

  • Les fuites provenant de intérieur

Les appareils électroménagers telles que les machines à laver peuvent, lorsqu'elles elles sont mal raccordées aux réseaux d‘évacuation, génerer des fuites d'eau dans votre logement.

 

  • La capillarité

L’eau remonte à l’intérieur des murs par capillarité, il souvent constaté une sensation d'inconfort et l’humidité dans les pièces situées en rez-de-chaussée.

 

 

La thermographie pour localiser les foyers de condensation et les zones humides

La température de rosée est la température à laquelle il faut refroidir un volume d'air, à pression et humidité constantes afin qu'il devienne saturé (vapeur d'eau).

Ce point de rosée est calculé grâce à un hygromètre qui quantifie le pourcentage d’humidité dans l’air.

Humidité murs

 

 

 

En combinant l'utilisation d'une caméra infrarouge et d'un dispositif calcul du point de rosée, il est alors possible de repérer les sources de condensation en formation dans des murs, sols ou plafonds.

 

 

 

 

 

 

 

Technique et calculs à propos de la condensation et point de rosée

La condensation est la transformation en eau liquide de la quantité excédentaire de vapeur d'eau contenue dans un air saturé, où l'Humidité Relative = 100 %.

Le diagramme ci-dessous permet une lecture immédiate du point de rosée en fonction de la température ambiante et l'humidité présente dans l'air.

Lutter contre la condensation

La lecture du diagramme de Mollier s'effectue de la façon suivante :

Avec une température ambiante de 20°c, un taux d’humidité de 60%, le point de rosée serait atteint si température ambiante serait inférieure à 12°C.

 

Conseils techniques pour lutter contre la condensation et l'humidité dans un logement

  • Lors d'une construction neuve ou dans le cadre d'une rénovation, veiller à la continuité de l'isolation thermique

    • Pensez à ne pas négliger l'isolation des prises de courant, les passages de gaines, rebouchez les percements dans les murs, isolez les coffres de volets roulants.
    • Cela permettra d'éviter les ponts thermiques et les sources de condensations.

 

  • Prendre en considération les matériaux des murs existants lors de travaux de rénovation énergétique

    • L'utilisation d'un pare-vapeur peut être nécessaire pour se prémunir de la condensation interne.

 

 

  • S'assurer que le renouvellement de l'air d'un logement est adapté et suffisant

Ce point est particulierement important pour les nouvelles constructions qui deviennent encore plus étanches à l'air qu'autrefois.

 

L'efficacité d'une installation de renouvellement d'air VMC dépendra de l'étude et des calculs effectués au préalable :

- Choix d'une installation VMC performante de type simple ou double flux.

- Une puissance adéquate en fonction du nombre de pièces du logement.

- Dimensionnement et positionnement des bouches d'extraction d'air.

- Adaptez votre système de ventilation à votre type de chauffage, notamment pour les appareils à combustion.

 

 

  • Des gestes simples à observer au quotidien

      • Maintenez en permanence une température suffisante dans toutes les pièces, même dans les pièces inoccupées.
      • Aérérez régulièrements les pièces susceptible de générer de la condensation : salle de bain, cuisine.
      • Veiller au bon entretien et nettoyage des bouches de ventilation.
      • Eloignez légerement les meubles des murs afin l'air ne stagne pas et vous éviterez ainsi la formation de moisissures.