Calculer la performance d'un isolant thermique

Calculer la performance d'un isolant thermique

La performance d'une isolation mesure la capacité d'un isolant à ne pas faire passer une puissance thermique à travers une surface.

Les isolants thermiques sont caractérisés par une valeur de conductivité, appelé R : la résistance thermique.

 

Cette valeur de résistance thermique (R) nous permet d'établir une comparaison entre les différents isolants du marché, sa formule est la suivante :

R=e/λ

R : résistance thermique [exprimée en m².°C/W]

e : épaisseur du matériau [exprimée en mètres]
λ : conductivité thermique [exprimée en W/(m.°C)]

λ reflète la capacité du matériau à transmettre la chaleur par conduction.

Ainsi plus λ est faible, plus le matériau est performant et donc plus résistant au transfert de calories par conduction.

 

Exemple d'un cas concret avec 2 types d'isolants différents

On souhaite obtenir une résistance thermique R = 5m².°C/W
Quelle sera l'épaisseur minimale d'isolant à mettre en place ?

 

  • Si l'isolant choisit est de la laine de verre

La laine de verre à un λ = 0,04W/(m.°C)

R= e/λ
e= R*λ= 5*0.04 = 0,200m
-> il faudra donc prévoir une épaisseur de 20cm.

 

  • Si l'isolant choisit est de la laine de mouton

La laine de mouton à un λ = 0,035W/(m.°C)

R= e/λ
e= R*λ= 5*0.035 = 0,175m
-> il faudra donc prévoir une épaisseur de 17,5cm.


L'air est il un bon isolant ?

La caractéristique principale d'un isolant est de piéger le maximum d'air possible.

La conductivité de l'air est très faible, donc oui c'est un très bon isolant : 0,0262W/m².K, à condition que l'air soit le plus immobile possible.

 

 

 

Articles les plus consultés

Réseaux sociaux : rejoignez-nous